BOÎTE À OUTILS
Développée expressément pour les leaders, entrepreneurs et intrapreneurs de ce monde et propulsée par des experts, la boîte à outils Experia vous supporte dans votre développement et la croissance de votre organisation.

Brownout : Court-circuités au travail?

Le mercredi 24 février 2016

Comment prévenir le brownout

Avez-vous déjà entendu parler du brownout? Terminologie empruntée au domaine de la puissance électrique, le brownout s’applique maintenant au vocabulaire du monde du travail pour décrire un phénomène qui touche nombre de professionnels et de cadres. Dans le domaine électrique, le terme brownout désigne une interruption temporaire du courant et une réduction du voltage, parfois volontaire, afin d’empêcher le surchauffage des appareils, prévenir une surcharge ou d’éviter une panne de courant[1]. L’éclairage diminue, les lumières tressautent et les appareils électriques deviennent défectueux ou s’éteignent, ces fluctuations d’énergie et ces réductions de courant pouvant endommager de manière permanente ces derniers.

Au niveau professionnel, le brownout est caractérisé par un effondrement de la passion, de la motivation et de l’engagement, principalement chez les cadres, les employés performants et les Hauts Potentiels[2], qui finissent par quitter une position et un salaire souvent très confortables. Le brownout caractérise un mal plus profond et plus pernicieux que le burnout -épuisement professionnel- , et joue davantage sur la perte de sens, d'équilibre et d’intérêt envers son travail[3].  Il est ainsi plus difficile à détecter puisqu’il n’est pas marqué par une crise majeure.

La dénomination de brownout est toute récente et pourtant, nombre de chercheurs, psychologues du travail et professionnels des ressources humaines notent une augmentation considérable de cas depuis les deux dernières années. Cette dernière serait moins irréversible, mais beaucoup plus fréquente, que le burnout. La firme Corporate Balance Concepts étudiait récemment 1000 cadres de différents domaines : 5 % d’entre eux souffraient d’un burnout, alors que plus de 40 % d’entre eux souffraient plutôt d’un brownout. On pourrait avoir tendance à penser qu’il s’agit d’un mal qui affligerait principalement les Y et qui découlerait de la collision entre les méthodes, le leadership et la vision des Boomers/des X avec ceux des Millenials, mais on sera surpris d’apprendre que ceux qui en sont le plus touchés sont en général des cadres dans la cinquantaine qui gagnent plus de 200 000 $ par année[4].


LES CAUSES

Mais pourquoi ces cas sont-ils de plus en plus fréquents? Une piste de réponse réside entre autres dans la réalité du marché du travail où tout va plus vite et où les limites entre la vie professionnelle et personnelle s’atténuent. Pour plusieurs cadres, la réussite au travail se fait au détriment de celle en dehors du bureau. Leur équilibre de vie est ainsi malmené et cela réveille un désir de retrouver la santé physique et mentale et d’accorder moins d’importance au travail, notre le Dr. Peter Mills, un spécialiste de la firme d’assurances médicales Cigna. D’un autre côté, la charge de travail augmente, et pourtant les projets qu’elle comporte n’en sont pas nécessairement plus stimulants, ce qui augmenterait l’ennui et le sentiment d’être submergé de tâches dénuées de sens, suggère Dr. Cary Cooper, professeur en psychologie organisationnelle à la Manchester Business School. La technologie joue aussi un rôle prédominant dans l’augmentation de cas de brownout chez les cadres et dirigeants en permettant au travail de s'infiltrer dans toutes les sphères de nos vies et à tout moment. Au même titre que les appareils électriques, les employés qui sont constamment sous haute tension, disponibles 24h/24 et qui ne se déconnectent jamais finissent par surchauffer et s’éteindre.  Un récent sondage par CEB relevait aussi qu’un tiers des cadres et des Hauts Potentiels se sentent désengagés dans leur travail et sont déjà à la recherche d’un nouvel emploi. Ce désengagement viendrait, selon le magazine Forbes, de l’important écart entre l’évolution rapide des pratiques et méthodes de travail moderne et l’inefficacité des entreprises à adopter ces changements de façon proactive[5]. De cet écart découlerait un sentiment d’insatisfaction et de désengagement relié aux opportunités limitées de prendre des initiatives, au manque de possibilité de carrière, de développement et d’épanouissement, à  l’absence d’adéquation avec les valeurs de l’entreprise, à la perte de confiance en la direction, à une gestion du changement inadéquate et à une lacune à communiquer la vision et la mission.


LES SOLUTIONS

À tous maux, un remède et à tout problème, une solution. Dans le cas du brownout, il est important de se rappeler qu’il s’agit d’un état réversible auquel l’employeur ET l’employé peuvent remédier.

La compagnie suédoise Handelsbanken a fait beaucoup parler d’elle en début d’année lorsqu’elle opérait un changement total de l’organigramme de l’entreprise et permettait à chaque employé de changer de rôle dans le but de parfaire ses connaissances et élargir ses compétences dans son champ d’intérêt[6]. L’idée motrice était d’assurer l’avancement professionnel et de prévenir le brownout de manière concrète, à l’intérieur des limites et des possibilités de l’entreprise moderne. Le Docteur Travis Bradberry, Coauteur du livre Emotional Intelligence 2.0, insiste de son côté sur l’importance pour toutes les entreprises de créer ce qu’il appelle un ‘partenariat actif’ avec les employés pour réanimer leur engagement et les mobiliser. Ce partenariat est caractérisé par un système qui permet aux cadres et employés de discuter librement avec leur supérieur de ce qui les stimule professionnellement et personnellement et de voir comment l’organisation peut supporter leurs objectifs de vie[7]. Et ce partenariat peut prendre la forme de coaching personnalisé, de séminaires, de programmes axés sur l’équilibre de vie, les passions et les réalisations, la santé physique, mentale, la famille et le travail, etc. En changeant la nature même des relations patronales pour les transformer en un rôle actif de soutien, on diminue grandement les chances que le brownout s’infiltre dans l'organisation et infecte les éléments les plus performants.

De son côté, le Dr. Cary Cooper suggère aux gens atteints d’aviser leur patron ou le département des ressources humaines et de leur demander de leur confier un nouveau défi, si le problème est le manque significatif de stimulation, ou de discuter honnêtement de leur charge de travail excessive si tel est le cas. Peter Mills propose quant à lui de faire de l’équilibre de vie sa priorité en effectuant des changements concrets dans ses habitudes de vie  (sommeil, entrainement, alimentation et gestion du stress), en faisant preuve de discipline pour éteindre son ordinateur et son cellulaire plus souvent et en considérant les loisirs et la famille au même titre que le travail. Son conseil repose sur la prémisse que les gens plus en santé et équilibrés ont tendance à être plus engagés et donc, possiblement moins sujets au brownout.

Curieux d’en savoir plus et de prévenir concrètement le brownout dans votre entreprise? Envie de devenir un patron-coach mobilisateur ou un leader hyper-performant? Contactez-nous!



[1] https://hardware-engineering-design.knoji.com/what-is-a-brownout-and-what-should-you-do-during-one/

[2] E. Kibler, Michael. Prevent your star performers from losing passion for their work, Harvard Business Review, Employee retention Category.

[3] http://www.telegraph.co.uk/men/the-filter/11866571/Are-you-suffering-from-brownout.html

[5] http://www.forbes.com/sites/jacobmorgan/2014/10/13/this-is-the-single-greatest-cause-of-employee-disengagement/#6da15a30211d

[6] http://www.telegraph.co.uk/men/the-filter/11866571/Are-you-suffering-from-brownout.html

[7] https://www.linkedin.com/pulse/bad-mistakes-make-good-employees-leave-dr-travis-bradberry

<  RETOUR
 Performance d'équipe 
 Fidélisation 
 Mobilisation 
 Ressources humaines 

Vous voulez faire plus de profits et développer votre leadership?

Abonnez-vous à la Boîte à Outils Experia, développée expressément pour les leaders, entrepreneurs et intrapreneurs de ce monde. Développez votre leadership et supportez la croissance de votre organisation grâce à des outils inédits partagés en exclusivité avec nos abonnés.
RECEVOIR LE PREMIER OUTIL

EXPERTISES

 Conférences 
 Formation 
 Marketing 
 Recrutement 
 Réflexion stratégique 
 Team Building 

MOTS-CLÉS

 Fidélisation 
 Ressources humaines 
 Événements 
 Culture organisationnelle et valeurs 
 Performance et mesure des organisations 
 Performance d'équipe 
 Leadership 
 Mobilisation 
 Expérience client 
 Entrepreneurship 

DATE

mars 2016
février 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
janvier 2015
novembre 2014
septembre 2014
juillet 2014
PLUS D'OUTILS
L'effet Yuccie en entreprise
Dans la lignée des désignations Millenials ou Y, le Yuccie se veut plus précis et donne une nouvelle identité sociale et culturelle à ces futurs entrepreneurs et intrapreneurs citadins. Ces Yuccies viendront changer la donne. Sans aucun doute, le développement des compétences, le sentiment d'accomplissement, l'autonomie, la créativité et le fit avec la culture de l'entreprise seront des critères déterminant pour attirer le Yuccie, et le garder engagé.
[...]
Générer du plaisir au travail - 2e partie
Il s’avère essentiel, pour être heureux au travail, de trouver l’équilibre entre se sentir accompli, se sentir compétent et se sentir apprécié et reconnu par son patron et ses pairs - 2e partie de la série!
[...]
Coûts intangibles en entreprise, une dépense onéreuse
Pertes de temps, pertes de clients, pertes d’opportunités d’affaires, pertes dues au manque d’organisation ou pertes dues au manque de communication avec les employés sont autant de causes qui affectent la performance d’une organisation. 
[...]
FAIRE APPEL À NOS SERVICES
VOIR NOS RÉALISATIONS
CMS ET INTÉGRATION PAR CODE45 / DESIGN WEB PAR LIGNE DROITE COMMUNICATION