BOÎTE À OUTILS
Développée expressément pour les leaders, entrepreneurs et intrapreneurs de ce monde et propulsée par des experts, la boîte à outils Experia vous supporte dans votre développement et la croissance de votre organisation.

Boule de cristal et tendances 2016

Le jeudi 17 décembre 2015

L’analyse des tendances est un élément que nous prenons toujours en compte chez Experia lorsque nous supportons et outillons les dirigeants, les organisations et les équipes à performer maintenant et dans le futur. C’est pourquoi notre équipe a rassemblé pour vous, à partir de nos lectures, recherches, entrevues avec des experts et perspectives de grands leaders, 8 tendances à prendre en considération en 2016. Il ne s’agit pas d’un portrait-robot de la prochaine année, mais de meilleures pratiques et tendances clés que les organisations n’auront le loisir d’ignorer si elles désirent assurer leur croissance. Si certaines d’entre elles sont inévitablement liées à de grands obstacles et peuvent présenter des défis importants tant au niveau RH qu’opérationnel, plusieurs présentent toutefois de formidables opportunités pour les PME ainsi que pour les grandes corporations d’innover, d’améliorer leurs façons de faire et leur approche, et de performer.

Bon succès!

À lire aussi : La rétrospective 2015 et les 4 tendances qui ont marqué l'année

 

1. L’écart de leadership et l’émergence d’un nouveau style

Si l’on se fie aux différentes prédictions RH, ce sont globalement à l’échelle mondiale plus de 3,6 millions de baby-boomers qui partiront à la retraite en 2016[1]. Ceux-ci risquent de partir avec un important bagage d’expertise et de connaissance, en plus de laisser vacantes de nombreuses positions de direction. Mais ces places sont fortement convoitées par la génération Y : 91 % d’entre eux aspirent à occuper des postes de leadership[2]. L’expérience et le savoir-faire propres à la génération des boomers et tant estimés par eux feront place à un leadership plus collaboratif prônant une hiérarchie horizontale, à des aptitudes de savoir-être plus développées, à une propension à donner plus de pouvoirs aux employés et à une emphase mise sur la culture et l’impact social, environnemental et économique de l’entreprise sur son milieu.

 

2. L’arrivée de la génération Z sur le marché du travail

Les millenials ont fait couler beaucoup d’encre dans les dernières années, notamment parce qu’ils secouent les normes établies de hiérarchie, remettent en question les principes de stabilité d’emploi, font exploser les statistiques de taux de roulement et accordent une importance inégalée au plaisir et à l’équilibre travail-famille. Ceci a presque réussi à dévier l’attention générale et à nous faire oublier l’arrivée en 2016 de la génération Z (1995-2012) sur le marché du travail. Eh oui, la toute première cohorte Z, enfants des X, atterrira l’an prochain dans vos bureaux, amenant avec eux les technologies comme une extension naturelle de leurs compétences. Les recherches sur les Z et leur rapport au travail sont encore peu nombreuses, mais elles s’entendent pour dire qu’ils seraient plus entrepreneurs, loyaux, flexibles et réalistes dans leurs comportements d’achat et d’emploi, tout en accordant eux aussi une importance prédominante à l’équilibre plaisir-travail-vie personnelle et le développement de soi.

 

3. La contribution des employés boomerang

Ces dernières années, les questions d’attraction et de rétention des talents constituaient un enjeu majeur et déterminant dans la croissance des organisations. On l’a répété à maintes reprises : si une organisation n’est aussi forte que le sont ses leaders, autant faut-il qu’il y en aille. Si plusieurs compagnies font de plus en plus appel à des consultants pour répondre au besoin de main-d'œuvre qualifiée et de Hauts Potentiels, elles devront aussi faire davantage de place aux employés boomerang dans les prochaines années. Par employés boomerang, on fait ici référence à ceux qui ont quitté votre compagnie pour y revenir quelques années plus tard. Encore tout récemment, une recherche énonçait que 48 % des organisations avaient une politique interdisant la réembauche d’éléments ayant déserté le bateau par le passé[3], alors que ce sont plus de 76 % qui se disent aujourd’hui enclins à les engager. Et ce n’est pas pour rien : les avantages de réembaucher d’anciens salariés sont multiples! Ils connaissent déjà les façons de faire et la culture de l’entreprise, ne requièrent pas autant de formation, maîtrisent plus rapidement les nouveaux concepts et reviennent avec une perspective, des connaissances et une expérience renouvelées qui seront d’autant plus profitables dans le marché très compétitif de 2016.

 

4. Les appareils mobiles, la gamification et la réalité augmentée

Dans le domaine de l’apprentissage, la formation et le développement des compétences, il est impossible de passer à côté de l’essor du jeu (gamification), de la réalité augmentée et du mobile comme supports et canaux offrant des possibilités considérables. Seulement en ce qui concerne la réalité augmentée, la croissance des appareils tels que Apple Watch ou Google Glass est estimée à 200 millions d’utilisateur en 2018. Son impact est d’autant plus crucial dans le monde du travail, considérant l’arrivée en 2016 de la génération Z sur le marché dont il était question tout à l’heure. Si 2014 et 2015 ont ouvert la voie à l’intégration massive des nouvelles technologies dans les domaines de formation et à l’émergence accrue du elarning (en ligne) et du mlearning (mobile), on peut s’attendre à ce que 2016 culmine vers une intégration beaucoup plus généralisée et répandue.  Cette tendance suit de près celle de l’augmentation du nombre d’appareils connectés par personne et l’utilisation du mobile dans le monde et répond au besoin grandissant des employés d’avoir davantage de flexibilité au niveau des horaires et des lieux de travail et de se développer en continu.

 

5. L'automatisation des processus, la technologie et la robotique

L’automatisation et la robotique, loin d’être des concepts novateurs, sont présents dans l’industrie manufacturière depuis les années 50, alors qu’ils permettaient de faire plus rapidement et de manière standardisée une série de tâches sur une chaîne. Depuis, les robots n’ont cessé d’être plus ‘intelligents’, dorénavant capables de fonctionner qu’avec très peu d’intervention humaine. Si les robots peuvent remplacer les individus dans le travail à la chaîne et ainsi permettre de réduire les coûts de main-d'oeuvre en production, ils ne signifient pas nécessairement une compression massive des effectifs et des mises à pied majeures. Si l’automatisation a longtemps été vue comme une menace pour les employés, elle consiste aussi en une opportunité : en étant plus efficaces et efficientes, les entreprises manufacturières feront mieux face à la compétition et réduiront leurs coûts, libérant de la liquidité pour d’autres activités clés telles que les RH, le marketing, le R&D, etc. Et qui dit nouvelle technologie dit aussi création de nouveaux emplois, par exemple en programmation et maintenance des robots, en optimisation des processus, en développement de produits et innovation, etc.

 

6. La mondialisation des services

Au même titre que l’ouverture des marchés offrit il y a plusieurs années des opportunités considérables pour l’industrie manufacturière, les compagnies de services profiteront à leur tour de la mondialisation, jumelée à l’accessibilité des nouvelles technologies, pour vendre leur service partout et en tout temps. Les services experts s’adressant à une niche et ne pouvant physiquement desservir qu’un tout petit segment sur leur territoire pourront maintenant étendre leur marché et augmenter leurs revenus et parts de marché à faible coût. La technologie permet en effet d’exporter pratiquement partout son expertise via entre autres les appareils mobiles et les nouvelles approches qui en découlent telles que ebook, webinars, podcasts, etc.

 

7. L’accent sur les résultats plutôt que sur les solutions

L’énonciation de cette tendance vous fait peut-être sourire : il est évident qu’en 2015 et dans le futur, les compagnies doivent trouver le moyen de présenter au client une certaine notion de retour sur investissement et miser sur le résultat attendu pour clore une vente. Mais bien que cela puisse sembler élémentaire pour plusieurs, force est de constater qu’une grande majorité de firmes et de compagnies axent leur argumentaire sur la solution proposée, la réponse au besoin énoncée, et ce, tous domaines confondus. Pourtant, la solution est en soi un élément de différenciation facilement imitable et trop souvent rattaché à un prix, alors que les résultats et le ROI permettent de voir au-delà du fameux prix. La valeur créée et les $ générés avec ladite solution convaincront davantage un décideur d’aller de l’avant avec votre proposition, ne croyez-vous pas?

 

8. La culture et l'expérience client : le nouveau marketing

Big Data, Social et Mobile sont peut-être sur toutes les lèvres, mais vous serez peut-être surpris d’apprendre que la tendance marketing la plus efficace et celle qui s’avère être le réel nerf de la guerre est beaucoup plus accessible que cela et fait probablement déjà partie de votre coffre à outils : l’expérience client et votre culture organisationnelle. Au-delà des possibilités quasi infinies qu’offrent les nouvelles technologies en ce qui a trait à captiver l’attention des consommateurs, les fidéliser, mieux les cibler au bon endroit et au bon moment, en faire des ambassadeurs de marque et mesurer le retour sur investissements des campagnes, le service client reste l’arme la plus puissante et celle qui déterminera fortement votre succès en 2016. En effet, si un client peut être séduit par une publicité mobile, interactive ou personnalisée pour vouloir faire affaire avec une compagnie, son désir de répéter l’expérience sera nul si celle-ci a été mauvaise. Toutes les compagnies sont conscientes de l’importance cruciale du repeat business et de ne pas perdre un actuel client, tant en B2B qu’en B2C, mais jusqu’à tout récemment, cet aspect n’était pris en compte que d’un point de vue opérationnel. Dorénavant, l’expérience client devra être vue comme une facette du marketing, un avantage compétitif, un argument de vente, des plus considérables et attrayants. Et la satisfaction des clients passe par les employés - qui livrent cette si importante expérience - et par ce qui est valorisé par la compagnie, alias la culture. Une culture organisationnelle forte au cœur de laquelle le client est toujours pris en compte et l’employé bien traité, heureux et investi d’une mission auquel il adhère et croit est garante d’une expérience client qui empêchera le gestionnaire de communauté et votre centre d’appel de s’arracher les cheveux.



[1] Schawbel, Dan. 2016. Forbes.com

[2] Idem.

[3] Idem.

<  RETOUR
 Expérience client 
 Leadership 
 Performance et mesure des organisations 
 Ressources humaines 
 Culture organisationnelle et valeurs 
 Mobilisation 
 Entrepreneurship 

Vous voulez faire plus de profits et développer votre leadership?

Abonnez-vous à la Boîte à Outils Experia, développée expressément pour les leaders, entrepreneurs et intrapreneurs de ce monde. Développez votre leadership et supportez la croissance de votre organisation grâce à des outils inédits partagés en exclusivité avec nos abonnés.
RECEVOIR LE PREMIER OUTIL

EXPERTISES

 Conférences 
 Formation 
 Marketing 
 Recrutement 
 Réflexion stratégique 
 Team Building 

MOTS-CLÉS

 Ressources humaines 
 Entrepreneurship 
 Leadership 
 Expérience client 
 Performance d'équipe 
 Culture organisationnelle et valeurs 
 Événements 
 Performance et mesure des organisations 
 Mobilisation 
 Fidélisation 

DATE

mars 2016
février 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
janvier 2015
novembre 2014
septembre 2014
juillet 2014
PLUS D'OUTILS
Performer : au-delà des évaluations annuelles
Quelle forme prend un système de gestion de la performance qui crée l’alignement sur les priorités et qui se révèle un levier pour l’entreprise plutôt qu’un mal nécessaire? Survol des meilleures pratiques pour cadres, entrepreneurs, dirigeants et professionnels RH.
[...]
Êtes vous prêt pour 2016? - Retrospective
Retrospective sur grandes tendances qui ont marqué l'année en ce qui a trait au développement du leadership, de la performance d'affaires et de l'efficacité des équipes. Partie 1 de 2.
[...]
Se mesurer pour performer - GUIDE EXCLUSIF
Parce que chez Experia nous carburons à créer de l'utilité et de la valeur pour nos clients, nous avons élaboré un guide exclusif et inédit pour vous aider à déterminer votre KPI moteur.
[...]
FAIRE APPEL À NOS SERVICES
VOIR NOS RÉALISATIONS
CMS ET INTÉGRATION PAR CODE45 / DESIGN WEB PAR LIGNE DROITE COMMUNICATION